Le traitement des eaux usées se fait en 2 étapes : une phase de « prétraitement » et une phase de traitement par le sol.

Fosse et épandage souterrain dans le sol en place

  • Traitement primaire (couramment appelé « prétraitement »)

Il est constitué d’une fosse toutes eaux (anciennement appelée fosse septique). Si nécessaire, elle peut être complétée par un préfiltre et/ou un bac dégraisseur.

Une fosse septique toutes eaux est une cuve étanche qui reçoit l’ensemble des eaux usées brutes, c’est à dire les eaux-vannes et les eaux ménagères. Son rôle est de retenir les matières solides et les déchets flottants mais aussi de liquéfier les matières polluantes. Elle est équipée d’une ventilation assurant l’évacuation des gaz de fermentation.

Le préfiltre piège les matières solides non retenues par la fosse. Il est constitué de matériaux filtrants (pouzzolane ou autres). Souvent intégré à la fosse, il est parfois indépendant et placé entre la fosse et l’épandage. Il n’a pas de fonction épuratoire.

Le bac dégraisseur ou bac à graisses retient les matières solides, graisses et huiles contenues dans les eaux de cuisine, de salle de bain, de machines à laver (eaux ménagères). Compte tenu des contraintes d’entretien (nettoyage fréquent nécessaire), il n’est préconisé que dans les cas suivants :

    • si la longueur de canalisation entre l’habitation et la fosse est supérieure à 10m ;
    • en cas d’activités spécifiques.

  • Traitement secondaire

Un épandage souterrain dans le sol en place est constitué de tuyaux d’épandage rigides (Canalisations dont les perforations sont orientées vers le bas) disposés dans des tranchées ou dans un lit (en cas de terre trop meuble) de faible profondeur remplis de graviers.


  • Évacuation

Grâce à ses propriétés, le sol en place est utilisé comme support épurateur du fait des bactéries naturellement présentes et comme moyen d’évacuation des eaux usées traitées.

Comments are closed.